soie_alessandro_baricco

Quatrième de couverture

Vers 1860, pour sauver les élevages de vers à soie contaminés par une épidémie, Hervé Joncour entreprend quatre expéditions au Japon pour acheter des oeufs sains. Entre les monts du Vivarais et le Japon, c'est le choc de deux mondes, une histoire d'amour et de guerre, une alchimie merveilleuse qui tisse le roman de fils impalpables.
Des voyages longs et dangereux, des amours impossibles qui se poursuivent sans jamais avoir commencé, des personnages de désirs et de passions, le velours d'une voix, la sacralisation d'un tissu magnifique et sensuel, et la lenteur, la lenteur des saisons et du temps immuable.

Mon avis

Ce roman, je l'ai choisi sans trop de convictions dans ma bibliothèque. Peu de pages et un titre qui a suscité ma curiosité ont permis mon choix. Peu de pages, certes, mais une histoire sublime ! Les mots sont liés les uns aux autres pour parler de voyages, de romances, et de l'histoire d'une vie complète comme peu d'hommes ont pu la vivre. Les personnages sont frappants par leur simplicité vernie d'une sensualité et d'une délicatesse parfaites. Une part d'exotisme, de romantisme, de l'élégance et des émotions variées dans un texte fin et délié.
Chaque personnage est présenté avec simplicité mais est aussi important qu'une pièce d'un échiquier de verre. Chaque chose est à sa place, chaque sentiment est découvert au bon moment. A. Baricco a un sens de la poèsie, qu'il a su incorporer à un contexte totalement terre-à-terre tel que le commerce et la guerre, par exemple. Et enfin, une fin renversante, tendre et passionnée à la fois.
Le succès de ce livre etait évident ! J'aurais regretté passer à côté. Un classique à partager et à faire découvrir sans détour.

Un film a été inspiré de ce roman, tourné par François Girard, avec Keira Knightley. Je pense le regarder, pour voir si le cinéaste arrive à transmettre les émotions aussi bien que les mots...

La Note M&M :

5 sur 5

Ce livre est inclus dans le challenge :

challenge Pale à zero