Blog de lecture, Avis Livres

dimanche 7 février 2016

Disparition programmée

disparition_programmee

Certains penseront que je suis une girouette et moi-même je me suis faite cette réflexion.

Mon blog est le seul projet qui m'ait fait autant douter, remettre en cause mes actions et mes décisions. Sûrement car c'est un bébé d'environ 7 ans avec lequel j'ai eu de beaux moments de partage et que je n'arrivais pas à laisser de côté malgré tout, malgré l'évolution de ma vie et de mes choix.

Pour être claire et directe, je vais supprimer prochainement ce blog. Vous ne me trouverez plus sur Facebook non plus (ma tentative de retour est un échec total), ni sur Youtube et sûrement très discrète sur Twitter et Instagram (seuls réseaux que j'aime encore ouvrir, mais avec modération).

Depuis l'été 2015, j'ai basculé dans un mode de vie minimaliste et j'ai remis mes priorités en place. Depuis, j'allume rarement la télé, je consomme différement, je lis différemment (je prends mon temps, je choisis en fonction de mes envies, j'arrête une lecture si je n'arrive pas à dépasser une cinquantaine de pages...) et surtout, j'ouvre très rarement mon ordinateur. Je prends le temps de vivre à l'extérieur, de prévoir des voyages et des dîners avec mes amis, choses qui avaient disparues ces dernières années...
Maintenant, quand j'allume mon PC, c'est pour consulter mes emails et faire des recherches sur Google si je caricature un peu.

Mais ce blog, je n'arrivais pas à le lâcher. J'ai tenté de me convaincre qu'il pouvait survivre à ce bouleversement. J'ai monté des projets (j'en ai des pages pleines dans mon carnet) pour lui redonner vie, pour me convaincre qu'il y'avait des possibilités. Cependant, j'ai complètement décroché du Web dans sa globalité. Ce n'est plus du tout un plaisir de venir sur mon ordinateur.

Je ne saurais expliquer ce changement, cette prise en compte. Je suis simplement heureuse sans cette technologie (malgré que je passe 7h par jour devant un écran au boulot). J'ai ma maison aujourd'hui, avec un magnifique jardin que je prends plaisir à regarder et à découvrir. Cela me procure un plaisir mille fois plus grand que d'ouvrir mon ordinateur comme je pouvais le faire avant. J'ai d'autres projets encore flous mais loin de la blogosphère littéraire où je ne me retrouve vraiment plus depuis quelques années. Malgré une dizaine de blogs encore dans mes favoris...

Et je lis "mieux" avec plus de plaisir quand je n'ai pas derrière la chronique écrite à faire le plus tôt possible. La photo à faire pour la mettre sur les réseaux sociaux. Je lis mieux quand je ne lis que pour moi-même, dans un parfait egoïsme totalement assumé !

J'écris. Mais j'ecris avec un stylo noir, sur du papier. Et là encore, mon plaisir est décuplé. Davantage que lorsque j'écris un article sur ce blog, que je dois penser mise en page, référencement, taille d'image... Où la spontanéité n'est plus là.

Avant de disparaître (pouvons-nous parler de droit à l'oubli ?) je souhaitais vivement remercier les lecteurs et lectrices fidèles au blog qui me suivaient et me permettaient de très beaux instants de partage. Et je pense particulièrement à ma Clochette. Merci aux éditeurs qui m'ont permis de belles découvertes (notamment Gilles Paris), merci aux blogueuses littéraires pour les coups de coeur et sourires partagés (Eloo bien sûr ♥, Hajar, Margaud, Claudia, Momoko, Caro, Fann... et j'en oublie sûrement !).

Les commentaires me permettront de laisser une trace, mais c'est tout de même un Au revoir que je vous laisse aujourd'hui. Et un énorme Merci.

Belle continuation à tous,

Posté par rubbenn à 11:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

lundi 1 février 2016

C'est Lundi, Que Lisez-Vous ? # 30

C_LUNDI_MilkMuffins

C'est Lundi, que lisez-vous ? est un rendez-vous inspiré de It's Monday, What are you reading ? de Book Journey. Après Mallou, c'est Galleane qui chaque semaine permet à ceux qui participent de regrouper leurs billets sur son blog.

Aujourd'hui mon rendez-vous est léger... pour cause, je suis plongée dans un seul et unique roman depuis la semaine dernière, mais que je lis au compte-goutte. J'avoue avoir profité davantage de mon amoureux et de notre maison. Mais je ne fais aucune course.et je prends plaisir dans ma lecture, c'est tout ce qui compte !

 

MES LECTURES PASSEES

....

 


 

MES LECTURES EN COURS

LA Principale :

♦ La dernière valse de Mathilda de Tamara McKinley

Celles que je traîne un peu... :

♦ L'étrange vie de Nobody Owens, de Neil Gaiman
♦ Un ange à la fenêtre, de Darcie Chan (je le traîne vraiment...)

 


 

MES LECTURES A VENIR

♦ Avant toi de Jojo Moyes
(je me suis finalement décidée d'après vos commentaires sur mon dernier rdv)

 

Et vous, que lisez-vous actuellement ? :)

Posté par rubbenn à 21:27 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

lundi 18 janvier 2016

C'est Lundi, Que Lisez-vous # 29

C_LUNDI_MilkMuffins

C'est Lundi, que lisez-vous ? est un rendez-vous inspiré de It's Monday, What are you reading ? de Book Journey. Après Mallou, c'est Galleane qui chaque semaine permet à ceux qui participent de regrouper leurs billets sur son blog.

Voilà un rendez-vous que je souhaitais plus que tout reprendre. Voici chose faîte avec un logo fait maison pour marquer la reprise !

Ainsi, tous les 15 jours, je ferai le point sur mes lectures passées, mes lectures en cours et celles à venir. Let's go !

 

MES LECTURES PASSEES

♦ Wild, de Cheryl Strayed
(mon avis ici)
♦ Il était une fois...une liste, de Robin Gold
♦ La fille tombée du ciel, d'Heidi W. Durrow

 


 

MES LECTURES EN COURS

♦ L'étrange vie de Nobody Owens, de Neil Gaiman
♦ Un ange à la fenêtre, de Darcie Chan (je le traîne...)

 


 

MES LECTURES A VENIR

Grosse hésitation entre :

♦ Avant toi de Jojo Moyes
♦ La fille de l'hiver d'Eowyn Ivey

 

Et vous, que lisez-vous actuellement ?
Et que me conseilleriez-vous en premier entre Moyes et Ivey ? ^^

Posté par rubbenn à 21:04 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 17 janvier 2016

Ecriture | La lettre de Millie

writing

Le long de la fenêtre, la pluie s'écoule. Stylo à la main, je décide d'écrire quelques mots sur une feuille blanche.

Ce matin, une lettre est arrivée. Millie m'a écrit. Après 12 ans de silence, trois feuilles de papier écrites uniquement sur le recto viennent perturber ces années où l'absence s'est imposée sans raison.
Nous avions passé une semaine de vacances ensemble. Chaque été, c'était un rituel. Ses parents, son frère et mon amie Millie m'accueillaient pour sept jours de dépaysement sur la côte bretonne. J'attendais ce moment avec impatience en tant que fille unique et dont les vacances signifiaient journée devant la télé et soirée devant un livre. Une semaine entière où l'on allait à pied à la plage, où l'on dormait à la belle étoile, où l'on mangeait des glaces à l'italienne et des galettes jambon fromage préparées avec amour par son père. C'était pour moi de vraies vacances !

Je ne me souviens plus très bien la raison qui a fait que je devais rentrer seule cette fois-ci. Millie m'a alors accompagnée jusqu'à la gare et j'ai malgré tout ressenti un léger malaise quand il a fallu se dire au revoir à la fermeture des portes du train.
Ce n'est que deux semaines plus tard, toujours sans nouvelles depuis ce départ en solo, que j'ai compris que quelque chose n'allait pas. Quelque chose avait changé. Et le reste de ma vie aussi : je venais de perdre ma meilleure amie.

Je ne l'ai plus croisée en ville, elle avait décidé de poursuivre ses études en Bretagne. Ainsi, impossible de se revoir si ce n'est retourner sur ce fameux terrain de camping où l'on se réunissait l'été. Mais je n'ai jamais pu franchir ce pas. J'avais décidé, par peur ou par mépris, d'accepter qu'elle s'efface et qu'elle m'abandonne sans un mot, sans un sms, sans un dernier regret.

La lettre était bien écrite par Millie. Son écriture, un peu carrée et maladroite, était reconnaissable entre toutes. Les nombreux petits mots partagés à l'école et qui glissaient sous les tables et entre les pages de nos cahiers portaient cette empreinte. Souvent à l'encre turquoise, qu'elle adorait.

Revoir ces lettres liées les unes derrière les autres m'ont d'abord fait un choc. Comment était-ce possible ?

Je n'ai pas lu tout de suite ce que renfermaient ces pages. J'ai posé l'enveloppe sur le comptoir de la cuisine, mis l'eau de la bouilloire à chauffer, ajouté un sachet de thé vert et une cuillère de miel dans mon mug. Je faisais durer cet instant. Mon coeur pourtant battait à toute allure, comme s'il voulait me signifier que j'avais manqué une étape, qu'il lui fallait vite de l'oxygène et que cette lettre permettrait un peu de répit.

J'ai pris ma tasse, l'enveloppe et me suis installée confortablement près de la cheminée. J'ai à nouveau sorti les feuilles de leur étui de papier et j'ai lu. J'ai lu tout doucement cette lettre que j'attendais depuis une dizaine d'années sans plus jamais l'espérer réellement. Ce que j'y découvre me sert le coeur et me replonge dans mon corps d'adolescente, un peu paumée sans sa meilleure amie, un peu hautaine parce qu'il faut quand même rester digne parmi les autres. Mais la vieille blessure était juste là, prête à s'ouvrir. Et l'instant était venu.

Millie me parle de sa vie actuelle. Mariée, avec un petit garçon, elle est devenu pépinieriste. Elle a toujours adoré les fleurs, les plantes. Elle a atteint son rêve professionnel. J'en suis ravie autant que je la jalouse. Puis elle aborde enfin notre point de rupture. Qu'elle justifie par l'arrivée d'un garçon. Par la peur que je sois un obstacle. Par le besoin que je disparaisse pour qu'on ne voit plus qu'elle. Pour qu'IL ne voit plus qu'elle. Ce garçon, qui aujourd'hui est devenu son mari. J'en suis abasourdie. Et lorsque je pose la lettre sur la table basse, le thé est froid.

J'ai relu une dizaine de fois ces écrits. J'ai laissé passer quelques heures. Et ce soir, pour réagir à chaud, pour ne rien perdre de mes émotions, de ce que j'ai à dire depuis tellement longtemps, je prends un stylo et une feuille blanche. Et lentement, en choisissant bien chaque mot, j'écris.

Posté par rubbenn à 19:29 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 16 janvier 2016

Les gens heureux lisent et boivent du café, Agnès Martin-Lugand

 

lesgensheureux

 

 

Les gens heureux lisent et boivent du café est un roman contemporain français, écrit par Agnès Martin-Lugand et édité chez Pocket. Ce récit court (pas plus de 190 pages) saura malgré tout vous emmener dans l'univers de Diane. D'abord dans sa souffrance, puisque qu'elle perd brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture... puis dans sa renaissance. Ceci grâce à un séjour riche en rebondissements en Irlande.

MON AVIS ♥♥

C'est un roman qui se lit très rapidement, notamment car la plume est fluide, fine, simple. Mais l'on sent que l'émotion est là, juste à portée de main. Car l'on aborde ici la perte de proches, l'acceptation puis la reconstruction. Cependant pas mal de bémols empêchent d'accéder aux sentiments que véhiculent les personnages.

Je n'ai pas réellement su m'attacher au personnage de Diane. Sa souffrance, compréhensible, la rend opaque à tout ce qui l'entoure. Mais cela crée aussi une distance avec le lecteur, et j'avoue faire partie de ceux qui n'ont pas réussi à être assez empathique pour apprécier être à ses côtés le long du récit. C'est pourquoi je n'ai pas de coup de coeur !

La romance qui se profile assez rapidement, même si on sent que cela ne peut arriver aussi facilement en raison du drame vécue par le personnage principal, est un peu clichée : en effet, cette femme esseulée arrive dans un coin paumé de l'Irlande pour se retrouver face à Edward, homme ténébreux et mystérieux. Les rencontres distillées au fil de l'histoire ne sont pas spontanées, et il est assez facile de deviner les actions à venir.

J'ai malgré tout apprécié l'ensemble des décors de ce roman : l'Irlande dans un premier temps, sauvage, revêche, et chaleureuse à la fois. Exactement l'image que je m'en fais (je n'y suis encore jamais allée) et donnant à Diane cette atmopshère de solitude et d'introspection nécessaire face au drame qu'elle traverse. Ensuite, le café littéraire de Diane, qui ferait rêver tout amoureux des livres. Un endroit qu'on a envie de faire vivre à ses côtés, où l'on aimerait venir prendre son café en sortant du boulot. Bref, les lieux forts du roman ont su me charmer à défaut de ceux qui les habitent.

CE QUE J'AI AIME / DETESTE

• J'ai aimé l'Irlande, le vent dans les cheveux, la plage sauvage, ses habitants rustres à première vue, mais doux passé la porte d'entrée
• J'ai une réelle déception face au personnage de Diane, trop froid, trop renfermé pour permettre au lecteur de créer un attachement sincère
• J'ai aimé la fin du récit, qui laisse une ouverture et donne malgré tout l'envie de savoir ce qui va se passer

Une phrase, une émotion :

"Je m’étais dit qu’ils étaient mort en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux."

D'autres avis pertinents ?
Mo comme Mordue a eu un véritable coup de coeur ! 
Phebusa reste mitigée à la fin de sa lecture et rejoint mon point de vue...

> N'hésitez pas à laisser votre impression vous aussi en commentaire : si vous l'avez aimé ou si vous souhaitez le lire !

Posté par rubbenn à 13:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,



mercredi 13 janvier 2016

Wild, Cheryl Strayed

wild1

Si vous êtes à la recherche d'aventure et d'introspection, Wild de Cheryl Strayed comblera vos attentes grâce aux éditions 10-18. A travers son récit autobiographique, nous suivons son incroyable défi : parcourir en randonnée la distance de 1700 km sur un chemin appelé le PCT "Pacific Crest Trail". Totalement novice, trés ébranlée par la mort de sa mère, cette randonnée sera loin d'être une balade mais permettra à Cheryl de faire de belles découvertes aussi bien côté nature qu'humaines.

MON AVIS ♥♥♥ coup de coeur !

Ma lecture s'est faîte en très peu de temps, tellement j'étais impatiente de connaître les prochaines étapes qu'allait passer Cheryl. J'ai ainsi particulièrement aimé la personnalité de Cheryl : spontanée, courageuse, déterminée, mal assurée parfois, sensible, pleine d'humour. C'est la voisine d'à côté, sauf que là, on se dit qu'elle est folle mais... que finalement on aurait aimé avoir son grain de folie et son culot pour se lancer dans une telle aventure sans préparation.

L'environnement naturel décrit au fil des pages est fantastique. Désert, vallées fleuries, montagne... Ce chemin permet de longer la côté ouest des Etats-Unis et de franchir les sommets des plus grandes chaînes de montagne américaines. On transpire avec elle, on souffle avec elle, on souffre avec elle, on s'émerveille à travers son regard. Et comme elle, on se surprend à détester la nature pour mieux l'aimer ensuite !

Le rapport humain, qui peut sembler totalement absent lors d'une telle escapade est ici trés fort et plein de sens. A chaque rencontre, Cheryl apprendra quelque chose sur elle-même ou des autres. C'est d'une richesse incroyable, notamment car un étudiant, un avocat, une mère au foyer ou un retraité peuvent aussi bien se trouver sur votre chemin et vous donner la petite astuce ou le petit mot d'espoir qui permet d'avancer, un pas derrière l'autre et d'atteindre son objectif.

Enfin, cette randonnée a d'abord été faîte car cette jeune femme était perdue. Perte de sa mère, erreurs amoureuses, un boulot pas franchement enrichissant. Le long du parcours, Cheryl fait quelques retours en arrière pour parler de sa famille, de son ex-mari, de ses aventures amoureuses, de ses amis... et fait le tri entre ce qui compte et ce qu'il faut savoir laisser derrière soi. Mais le ton plein d'humour et spontané rend cette introspection légère et décalée, assez pour se dire que finalement la vie peut être vraiment plus simple si l'on prend le temps de s'arrêter un peu. Mais sans la vieille morale en fin de bouquin... ça non, je vous invite à le découvrir par vous-même !

CE QUE J'AI AIME / DETESTE

• J'ai aimé plongé dans un autre univers : la sueur, la marche, les nuits sous tente flippantes et en même temps attirantes
• J'ai aimé les rencontres distillées au fil du roman qui apportent rebondissements et enrichissements
• J'ai adoré l'habitude de Cheryl de lire chaque soir avant de se coucher ( et de nous laisser la liste des bouquins lus à la fin du livre !)

Et cet extrait, qui représente aussi un peu mes propres pensées :

"Pour moi, la solitude avait toujours été un lieu plus qu'un sentiment, une petite pièce dans laquelle je pouvais me réfugier pour être moi-même"

D'autres avis pertinents ?
Margaud rejoint mon avis et le dit merveilleusement bien : "Wild fait partie, pour moi, de ces livres dont on a envie de parler à tout le monde, le mettre dans tous les paniers d’achat, le glisser entre toutes les mains"
Noémie du blog Il n'ya qu'un pas rejoint aussi les avis majoritairement enthousiastes autour de ce roman.

> N'hésitez pas à laisser votre impression vous aussi en commentaire : si vous l'avez aimé ou si vous souhaitez le lire !

Posté par rubbenn à 20:24 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 5 janvier 2016

Juste avant le bonheur, Agnès Ledig

juste-avant-le-bonheur

Juste avant le bonheur d'Agnès Ledig est un roman contemporain et dramatique paru aux éditions Albin Michel.
Nous rencontrons alors Julie, caissière et maman d'un petit Lulu qui attire l'attention de Paul, quinquagénaire qui profite pleinement de la vie et souhaite en faire également profiter Julie en toute sincérité. Cela, en l'invitant à venir passer quelques jours dans sa maison en bord de mer. Dans cette virée, le fils de Paul, Jérôme, les accompagnera avec le coeur brisé suite au suicide de sa femme. Leur escapade les aménera à mieux se connaître, à se dompter et à prendre un nouveau souffle. Mais au retour de ce petit voyage, un drame les surprend et emporte Julie dans un élan de tendresse et de partage.

MON AVIS ♥♥

Je me souviens parfaitement de ma lecture de ce livre : je l'ai lu trés rapidement, incapable de me détacher du récit et dans l'envie folle de connaître le dénouement. Parce que ce qui m'a plu dès le départ c'est l'écriture fluide, simple, directe. Sans partir vers un langage familier, Agnès Ledig sait jouer avec les mots et utiliser les expressions "de tous les jours" à bon escient. C'est agréable et permet au lecteur d'entrer de suite dans l'univers sans chichi de Julie.

J'ai beaucoup apprécié le personnage de Paul, ce retraité qui sait prendre du bon temps mais qui sait aussi le faire partager aux autres. Toute sa bonté et son empathie font du bien. Et je pense que peu de personnes aussi sensible et honnête existent. C'est alors lui que j'ai officiellement déclaré "personnage préféré". Car ceux qui me connaissent savent que j'attache une énorme importance aux personnages. Voilà donc un bon point pour l'auteure. De même pour Julie et son petit Lulu. J'ai apprécié cette relation mère-fils, touchante et si réelle qu'on est à deux doigts de tendre la main pour attraper les leurs. (si,si, je vous jure).

Enfin, j'ai quand même un bémol : la fin. C'est par sa faute qu'il manque une étoile à mon avis : je ne l'ai pas comprise. Le dernier chapitre m'a complètement semblé baclé. Sans rapport avec le reste du roman, comme si l'écrivain n'avait plus eu le temps et qu'il fallait vite en finir. J'ai fermé le livre avec la bouche en rond, sans comprendre le réel intérêt de cette fin ni la raison de ce soudain changement de direction.

CE QUE J'AI AIME / DETESTE

• J'ai adoré les passages en bord de mer, l'esprit tendre et sauvage des instants dans cette maison de vacances
• J'ai aimé Lulu, car son rôle d'enfant apportait réellement un plus à l'histoire parmi tous ces adultes
• J'ai detesté les derniers moments de cette lecture, tellement loin du reste de l'écrit

D'autres avis pertinents ?
J'ai fait cette lecture en commun avec ma super binôme ELOO ♥ Voici son avis
J'ai beaucoup aimé le point de vue de PRETTY BOOKS et également l'avis plus mitigé de GALLEANE

> N'hésitez pas à laisser votre impression vous aussi en commentaire : si vous l'avez aimé ou si vous souhaitez le lire !

Posté par rubbenn à 20:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 29 décembre 2015

Bilan lectures 2015, Projets 2016

J'ai été trés légère en lecture cette année. J'en ai lu autant qu'en 2014, soit 25 livres. Autant dire pas grand chose. Mais pourtant, j'ai eu de belles émotions et de belles rencontres à travers les histoires que j'ai choisi de découvrir.

J'avais envie de partager avec vous mes joies et mes déceptions littéraires rencontrées courant 2015. Dans l'idée de vous faire un bilan léger et de vous présenter mes quelques projets (j'en garde 2 ou 3 secrets !) pour la nouvelle année à venir...

books
@ thomas bethge

Les joies de 2015...

La couleur des sentiments, Kathryn Stockett
J'ai adoré le portrait de ces femmes noires, fortes et sensibles. Humour et répliques fracassantes m'ont séduite.

Moi, jardinier citadin T1, Min-Ho Choi
Une superbe découverte toute en illustration. Le jardinage d'un point de vue écolo et ludique. A lire ou regarder pour le plaisir...

Les gens heureux lisent et boivent du café, Agnès Martin-Lugand
Emotions fortes et brutes. Un moment intense, un livre dévoré. J'ai hâte de lire la suite ! (prévu début 2016)

 


Les déceptions de 2015...

Banquises, Valentine Goby
La note sensible était un coup de coeur. J'ai été glaçée par la froideur de ce roman aux antipodes du premier.

Jeu de patience, Jennifer L. Armentrout
Trop léger, trop simple, trop facile... je n'ai absolument pas pu entrer dans l'univers de ce roman.

Cinq jours, Douglas Kennedy
Le premier parmi les nombreux romans de cet auteur que j'ai réellement detesté. Je me suis ennuyée du début à la fin.


 

Et pour 2016 ?

Début novembre 2015, je suis revenu sur ce blog, que j'avais laissé de côté pour un site avec nom de domaine unique (et payant) et mise en page plus élaborée. Et puis, ma vie privée et surtout professionnelle m'ont rendue de moins en moins régulière dans mes lectures et donc dans la tenue du site.

Cet été, j'ai décidé de faire un break total. Réseaux sociaux inclus. Cet arrêt brutal, j'ai remarqué que je le fais quasiment tous les 2 ans depuis la fin du lycée : ce moment où je suis lassée, fatiguée, et où j'ai envie de tout lâcher... pour mieux reprendre en main ce qui compte le plus.

C'est le cas pour ce blog : c'est mon bébé. Créé en 2009, je postais sans réfléchir mes avis (ce qui explique leur contenu plutôt léger et peu travaillé), il n'existait pas à l'époque de volonté d'avoir le plus de vues, le plus d'abonnés ou je ne sais quoi encore qui aujourd'hui sont des objectifs quasi premiers pour la plupart des créateurs de blogs. Et c'est l'évolution d'Internet qui a entamé ce nouveau processus. Sauf que j'ai juste envie d'écrire pour écrire. De faire plus beau pour être fière de ce que je présente. De faire plus complet, pour aller au bout de mes idées, de mes découvertes et de ce que je veux partager.

C'est un besoin qui s'est révélé cet été lorsque je me suis consacrée au Bullet journal, à ses bénéfices, à ses différentes formes. Les passionnés de Bullet journal sont souvent des passionnés d'écriture. Et écrire me permet de me libérer l'esprit. C'est d'ailleurs les billets où j'ai écrit le plus librement sur mon site Le Libr'Air (aujourd'hui disparu) qui rencontraient le plus de succès ! Sans les mettre en avant, mais simplement parce qu'ils étaient écrits avec le coeur, avec l'envie de partager. Bref, vous avez compris.

Milk & Muffins pour 2016, c'est ma priorité.

Ainsi, son contenu sera beaucoup plus personnalisé. J'ai quelques objectifs en tête pour tenir mes engagements (envers moi-même surtout) :

  • Reprendre le contenu de mes avis lectures pour vous proposer des contenus complets, de vraies "fiches" de lecture pour répondre à vos attentes
  • Lire davantage. J'ai environ 70 livres non lus dans ma bibliothèque, et une centaine d'autres romans dans ma Wishlist...
  • Mettre à nouveau en avant le fabuleux échange que j'ai avec Eloo et refaire des lectures en duo pour des avis différents mais souvent complémentaires comme je les aime (et vous aussi, non ?)
  • Pousser plus loin l'idée de partager ma passion pour l'organisation, ne pas avoir peur de se lancer
  • Ne pas me censurer, faire de ce blog le lieu le plus proche de moi et de ce que j'aime pour mieux le partager

Je donne rendez-vous en 2016 à ceux qui sont prêts à suivre Milk & Muffins. Et surtout, je vous souhaite une merveilleuse nouvelle année en avance.

En espérant qu'elle vous apporte tous les succès escomptés aussi bien en amour, en amitié que professionnellement.

A très vite, Nina

Posté par rubbenn à 22:47 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

mardi 1 décembre 2015

Cinq jours - Douglas Kennedy

cinqjours

 

EN BREF

Laura est une femme mariée, 2 enfants et technicienne en imagerie médicale. Son mari est au chômage depuis plus d'un an et ne supporte plus cette situation. Il a de nombreuses sautes d'humeur et la relation du couple s'en retrouve touchée. Laura profite donc d'un séminaire pour faire une pause et prendre du recul... basculant le temps d'un week-end dans l'adultère.
Cependant, ce changement de trajectoire risque de perturber bien plus que prévu la vie de Laura...

MON AVIS

J'ai lu quelques romans de Douglas Kennedy et je sais qu'il aime torturer les couples. C'est un sujet qu'il aborde régulièrement : la vie commune, la passion, les remises en questions, le doute, les destins croisés, les destins ratés... Pour ce roman, il est ici question de choix. Laura doit choisir quel sens donner à sa vie, quelle importance donner à ses propres envies par rapport à celles de son mari ou encore de ses enfants. Le personnage principal arrive à un point de son parcours où il faut faire un bilan. Pour avancer et tout bouleverser ou alors pour continuer de vivre le quotidien en subissant ce choix.

L'idée me semblait parfaite, cependant c'est la première fois que je me suis réellement ennuyée à travers un écrit de Kennedy. Ni Laura, ni son amant ne m'ont touchée, Est-ce dû au fait que ces gens auraient pu être mes voisins ? Des gens normaux, voir même banals. Et lorsque je lis un roman, ce n'est absolument pas ce que je recherche. Alors, je lève la tête et je commence par regarder par la fenêtre du tram... et aie ! l'auteur m'a perdue; je me suis forçée pour terminer ce livre, espérant un rebondissement qui certes semble arriver vers les dernières pages mais n'a pas du tout satisfait mon besoin.

C'est avec regret que j'ai refermé ce roman, ayant eu cette désagréable impression d'avoir perdu mon temps...

INFO
Cinq jours de Douglas Kennedy
Editions Belfond / 352 pages

Posté par rubbenn à 21:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 23 novembre 2015

Bullet Journal, la présentation

Le Bullet Journal est un superbe moyen d'organisation mais également un objet intime que tout le monde devrait posséder à mon humble avis.

bullet

crédit illustration

J'ai tellement été impatiente de créer cette nouvelle catégorie sur le blog, et de pouvoir enfin vous présenter le bullet journal sous toutes ses formes. Car sans le savoir, je pratique cette technique depuis la fac (soit depuis...hmmm... 9 ans ! outch !). Mais bien sûr, mon organisation s'est développée au fil des années, de mes besoins, de mon expérience sur le sujet aussi que j'ai consolidée ces deux dernières années car ce système devient de plus en plus connu (et apprécié !).

1/ Un Bullet Journal, d'où ça vient ?

Je vais d'abord vous présenter son créateur : Mr Ryder Carroll. Ce designer de Chicago a décidé de partager au monde entier sa méthode d'organisation. Il l'utilisait simplement pour lui-même et s'est rendu compte que le partage de son idée permettrait d'aider de nombreuses personnes à s'épanouir.
Vous pouvez ainsi retrouver la totalité de sa méthode ici : http://bulletjournal.com/ (site en anglais) ou lire ci-dessous ma version française et abrégée. ;)

2/ Comment se présente le Bullet Journal ?

Pour créer son propre bullet journal, il vous faut :

  • Un carnet
  • Un stylo

Voilà pour le matériel. Rien de plus, rien de moins.

Ensuite, la mise en place de certaines règles permettent d'avoir une organisation maîtrisée mais que chacun pourra adapter bien entendu selon ses attentes et le contenu de son carnet.

Les critères pour choisir son carnet :

  • Il doit pouvoir tenir dans un sac à main ou être facile à transporter, car son but premier est d'être à vos côtés le plus souvent possible et ce, dès qu'une pensée vous traverse la tête et se doit d'être immortalisée !
  • Il doit être résistant : si vous voulez qu'il puisse vous suivre partout et garder vos écrits en toute sérénité, préférez un modèle rigide ou plastifié ou encore recouvert d'une jolie couverture en cuir...
  • Il doit être pratique pour la prise de notes : choisissez un carnet aux pages blanches, lignées, quadrillées... selon votre envie et surtout de façon à ce qu'écrire devienne un vrai plaisir pour vous.
  • Il doit être à votre image : ce carnet vous suivra partout mais - surtout ! - il contiendra sûrement l'essentiel de votre vie. Alors choisissez-le coloré si vous voulez du peps ou totalement noir si vous préférez les objets sobres.

Ensuite, on fait le choix d'utiliser des puces (bullet en anglais) pour organiser ses idées et ses notes :

puces_bulletjournal

 

3/ Comment débuter mon Bullet Journal ?

Nous arrivons à la plus belle étape et pas des moindres : la première utilisation de votre carnet ! Je pense que tous les passionnés de carnets vous dirons la même chose : quelle joie de débuter un nouveau carnet ! Et la première fois est toujours la plus belle ! :)

Lorsque vous aurez ouvert votre carnet à la 1ère page, je vous invite d'abord à y inscrire l'année ou la date de son commencement. (Vous adorerez le relire des années plus tard, j'en suis certaine et vous serez ainsi heureux de pouvoir le situer dans le temps parmi vos autres carnets).
Si vous avez peur de le perdre, n'hésitez pas aussi à écrire votre nom ainsi que votre adresse postale et à mentionner :
" Si vous retrouvez ce carnet, merci de bien vouloir le renvoyer à son destinataire. Je tiens beaucoup à son contenu."
Cela ne garanti pas que la personne qui l'aura entre les mains vous le restituera, mais croyons en notre bonne étoile. On ne sait jamais !

Ensuite, je vous invite dès la page suivante et pour toutes les autres qui suivent de les numéroter... 1,2,3,4,5,6... et ainsi de suite. Chaque page doit avoir son numéro pour vous y retrouver facilement à l'avenir.

Sur la page 1 donc, créez votre INDEX. Cette page servira à avoir un sommaire de l'ensemble des éléments que vous rentrerez dans ce carnet et que vous ajouterez dans cet index au fur à mesure. (Je prévois d'écrire un article dédié à chacun des éléments pouvant enrichir le Bullet Journal ,dont l'INDEX si cela vous intéresse).

Puis sur les pages suivantes, commencez à noter votre agenda mensuel, votre TO DO List du jour, votre liste de livres à lire cette année ou à acheter prochainement...

4/ En quoi le Bullet Journal est-il utile ?

Posséder un bullet journal permet...

de visualiser son agenda hebdomadaire, mensuel, annuel
de visualiser l'ensemble des tâches de la journée et de les prioriser
de compiler l'ensemble de ses listes (aussi bien pour vos courses que pour les cadeaux à prévoir, les anniversaires à ne pas oublier, les étapes d'un projet personnel ou professionnel, les idées de billets pour son blog, les recettes transmises par une collègue de boulot, les n° de téléphone pour les urgences ou pour les services ponctuels...)
de se confier (beaucoup l'utilise comme un journal intime)
de ne plus rien oublier (puisque tout est écrit au même endroit !)
d'avoir un deuxième cerveau à portée de main (mode d'emploi de la nouvelle liseuse, rendez-vous de Chéri cette semaine, traduction de quelques phrases en portugais pour le week-end à Porto dans 15 jours...)
de laisser s'exprimer sa créativité (au bic noir, au stylo plume bleu, avec des stabilo de toutes les couleurs, des stickers, des tampons... ce carnet sera là encore à votre image car c'est vous qui décidez de ce qu'il contient mais aussi de comment le contenu sera présenté)
de tenir ses comptes (moins drôle, mais la catégorie "Dépenses" peut-être utile, j'en parlerais aussi dans un billet dédié)
de garder ses rêves près de soi... car on peut les noter pour mieux les développer à l'écrit dans le temps

Si rien qu'avec ça, vous n'êtes pas convaincu, attendez de voir mes prochains billets !
Un Bullet Journal, c'est la porte ouverte à toutes les fantaisies et cela en y introduisant une merveilleuse rigueur.

Retrouvez également mon tableau Pinterest dédié au Bullet Journal pour vous inspirer !

pinbullet

 

A très bientôt, pour un focus sur l'une des catégories indispensables du Bullet Journal : l'Index !

Posté par rubbenn à 22:31 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,