Milk and Muffins

06 février 2012

Ce n'est qu'un Au Revoir...

Voilà, l'aventure Milk & Muffins s'arrête ici.

Un nouvel espace, de nouveaux projets, de nouveaux romans sont à suivre ! Vous pouvez désormais me retrouver par ici :

Le Libr'Air

image Libr'Air

http://www.lelibrair.com

Merci à tous d'avoir suivi Milk & Muffins pendant plus de 2 ans et merci d'avance à ceux qui viennent me rejoindre chez Le Libr'Air !

Sachez que ce blog restera en ligne quoi qu'il arrive, un peu par nostalgie mais aussi parce que chaque avis lecture écrit sur ce blog reste valable et peu servir à une personne de passage !

Bonne route à tous,

Posté par rubbenn à 21:29 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


31 janvier 2012

Un nouveau souffle pour un nouveau départ...

Bonjour chers lecteurs, chères lectrices,

Peut-être que certains l'auront remarqué, le blog est depuis quelques temps plutôt silencieux.
Sachez que mes lectures ne se sont pas arrêtées, et que je ne compte pas vous abandonner en si bon chemin. Bien au contraire.

Je travaille depuis quelques temps sur la création d'un nouveau blog. Plus complet, plus en phase avec ce que j'attends d'un site littéraire.
Plus sérieux dans sa composition et plus créatif aussi... Bref, plein de projets et de lectures à venir.

Il est en cours de fabrication, mais je reviens trés vite vous informer de la suite des évènements.

Et j'espère de tout coeur que vous serez avec moi, pour suivre mes lectures futures et mon évolution !

A bientôt,

 

Posté par rubbenn à 11:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 janvier 2012

La passerelle - Lorrie Moore

la passerelle

Quatrième de couverture

A Troie, Tassie Keltjin, vingt ans, mène une vie insouciante. Entre les cours et les copains, elle est la baby sitter de Mary-Emma, une adorable métisse. Tout juste adoptée, la fillette ne passe pas inaperçue : les regards sont lourds, les injures pleuvent et ses parents la rejettent peu à peu. Bouleversée, Tassie découvre le visage sombre d'une Amérique où l'hypocrisie se mêle au racisme ordinaire.

Mon avis

La première partie du livre sert à présenter les différents protagonistes. Tassie est une jeune fille issue d'une famille d'agriculteurs plutôt isolés. Pour arrondir ses fins de mois, l'étudiante est retenue pour faire du baby-sitting auprès d'une petite fille métisse.
Petit à petit, un lien se crée avec la petite fille, et avec un jeune homme à la fac. Ils vont découvrir le regard des autres, les préjugés qui restent forts quand à la couleur de peau. On découvre également la relation tendre et délicate de la jeune fille avec ses parents et son frère.
Les faits se passent au début des années 2000, mais pourtant j'ai eu l'impression que l'on était parfois revenu dans les années 60.
J'ai eu des difficultés à rentrer dans l'histoire, mais le roman vaut la peine que l'on pousse plus loin et que l'on recherche l'issue de ce que raconte Tassie - le roman s'exprime à la première personne, du point de vue unique de la jeune fille.
Il souligne les failles de l'Amérique profonde, à travers le racisme mais aussi à travers sa politique ( la guerre d'Afghanistan est représentée par le frère de Tassie) et son attachement à des valeurs parfois obsolètes. On suit le parcours difficile de Tassie, ses rencontres et ses déboires.
De nombreux sujets sont mis en avant dans le roman, à travers une conversation assez particulière de la part de la narratrice. Il m'est arrivé de ne pas toujours comprendre ce à quoi elle voulait en venir...
Pas de coup de coeur, mais une jolie découverte. Un bon support pour découvrir le regard d'une jeune fille comme les autres, au sein d'une vie et d'une ville ordinaire américaine.
Cette lecture ne restera pas parmi mes favorites du moment, mais j'admire l'intelligence et la description fine avec laquelle la baby sitter observe son monde. Il y'aura un côté sombre (quelques longueurs, peu d'actions) et un côté lumineux (l'esprit de la jeune fille, les sujets explorés) qui ressortiront de ce roman particulièrement difficile à décrypter dans son ensemble.

Ce livre est une lecture commune. Retrouvez également les avis de Jostein , Petitepom et Livres-avis...

La Note M&M :

 3 sur 5

Ce livre est inclus dans le challenge suivant :

je vide ma biblio

Posté par rubbenn à 23:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 janvier 2012

Soie - Alessandro Baricco

soie_alessandro_baricco

Quatrième de couverture

Vers 1860, pour sauver les élevages de vers à soie contaminés par une épidémie, Hervé Joncour entreprend quatre expéditions au Japon pour acheter des oeufs sains. Entre les monts du Vivarais et le Japon, c'est le choc de deux mondes, une histoire d'amour et de guerre, une alchimie merveilleuse qui tisse le roman de fils impalpables.
Des voyages longs et dangereux, des amours impossibles qui se poursuivent sans jamais avoir commencé, des personnages de désirs et de passions, le velours d'une voix, la sacralisation d'un tissu magnifique et sensuel, et la lenteur, la lenteur des saisons et du temps immuable.

Mon avis

Ce roman, je l'ai choisi sans trop de convictions dans ma bibliothèque. Peu de pages et un titre qui a suscité ma curiosité ont permis mon choix. Peu de pages, certes, mais une histoire sublime ! Les mots sont liés les uns aux autres pour parler de voyages, de romances, et de l'histoire d'une vie complète comme peu d'hommes ont pu la vivre. Les personnages sont frappants par leur simplicité vernie d'une sensualité et d'une délicatesse parfaites. Une part d'exotisme, de romantisme, de l'élégance et des émotions variées dans un texte fin et délié.
Chaque personnage est présenté avec simplicité mais est aussi important qu'une pièce d'un échiquier de verre. Chaque chose est à sa place, chaque sentiment est découvert au bon moment. A. Baricco a un sens de la poèsie, qu'il a su incorporer à un contexte totalement terre-à-terre tel que le commerce et la guerre, par exemple. Et enfin, une fin renversante, tendre et passionnée à la fois.
Le succès de ce livre etait évident ! J'aurais regretté passer à côté. Un classique à partager et à faire découvrir sans détour.

Un film a été inspiré de ce roman, tourné par François Girard, avec Keira Knightley. Je pense le regarder, pour voir si le cinéaste arrive à transmettre les émotions aussi bien que les mots...

La Note M&M :

5 sur 5

Ce livre est inclus dans le challenge :

challenge Pale à zero

Posté par rubbenn à 22:49 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

10 janvier 2012

Le sac à main - Marie Desplechin

sacamain

Quatrième de couverture

Une jeune femme dresse l'inventaire de son sac à main. Un bâton de rouge à lèvres, un paquet de mouchoirs, un agenda, une liste de courses, un préservatif, une boîte d'allumettes... Chaque objet évoque une histoire, des visages, des voyages, des rêves enfouis ; chacun reflète la vérité intime d'une femme en quête d'elle-même.

Mon avis

La quatrième de couv. résume quasiment tout le roman. Dorothée, la femme qui dissèque son sac à main, semble un peu perdue et semble se chercher et se rappeler qui elle a été, à travers les différents objets que son sac contient.
On découvre dans le dernier quart du roman le point de vue de son mari, Lars. Mais rien de vraiment étayé.
Je m'attendais à une sorte d'étude sociologique, une vraie description de la personnalité de cette femme. Finalement, les objets liés les uns aux autres racontent une histoire, qui m'a semblée fade et triste. Ce n'était pas du tout le style d'écriture auquel je m'attendais, ce n'était pas non plus les personnages que je souhaitais rencontrer. Une certaine déception et l'espoir de lire un jour, un roman sur le même thème, mais plus dynamique et plus inquisiteur dans son regard sur ce qui suit chaque jour une femme : il est bon de se rappeler que chaque sac à main contient quasiment la maison et la vie d'une personne. Un objet indispensable autant pour sa propriètaire que parfois, pour ses proches !

J'ajouterais également, que le roman contient quelques illustrations d'Eric Lambé. Le coup de crayon est agréable à l'oeil, cependant, je n'ai pas toujours trouvé le lien entre les dessins proposés et le texte l'entourant. Les lignes sont parfois floues et les traits peu précis pour toujours bien visualiser ce qui était sensé être représenté, selon moi. Ce qui a souligné l'impression d'une histoire imprécise et sans réel but.

La Note M&M :

2 sur 5

Posté par rubbenn à 19:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]



05 janvier 2012

Bilan des challenges !

Comme tous les 5 du mois, voici mon bilan des challenges en cours et entamés... Pour janvier, 2 challenges ont été privilégiés.

je vide ma biblio Je vide ma bibliothèque : 4 /15 romans lus.
1 roman lu en plus depuis le bilan de novembre (décembre n'a pas été un mois riche en lectures)

challenge Pale à zero
 Pal à zéro
:  5 /53 romans lus.
2 romans lus en plus, dont "Les Deferlantes" en lien avec le challenge précédent (chronique littéraire à venir). Et les lectures de janvier devraient donner un nouveau coup à ma PAL trop grande à mon goût !
Les autres participants à ce challenge :

Voici mon bilan plutôt faible pour les lectures de décembre. Mais janvier est un mois plutôt prometteur, lorsque je regarde mon "programme de lectures" du mois ! Les bonnes résolutions commencent par la diminution de ma PAL prioritairement !
Au mois prochain, donc !

Posté par rubbenn à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 janvier 2012

Challenge * Le Défi Littéraire de Noël 2011

19 octobre 2011

Un nouveau challenge pour 2012 !
Celui-ci ne me demandera pas beaucoup de temps et de sacrifices, mais le plaisir d'y participer est bien présent.

challenge noel 2011

Suite aux romans que l'on reçoit souvent pendant les fêtes de fin d'année, Noël plus précisement... un challenge est lancé par Gr3nouille2010 via son blog et via Livraddict pour se donner le défi de lire les livres reçus à Noël avant le Noël suivant !
En effet, les romans s'accumulent trés vite dans nos PAL, ont en laisse parfois de côté pour privilégier les plus récents, et ceux que l'on a reçu en cadeau font parfois partie des ouvrages laissés de côté. Ce challenge modifie la donne et leur dresse un tapis rouge pour ne plus rester dans l'oubli !

Ce challenge durera du 26 décembre 2011 au 24 décembre 2012... Ou se terminera bien avant si je ne reçois pas beaucoup de livres cette année... Surprise ! ^^

Je dresserais en fin d'année la liste des romans qui me seront offerts à Noël pour faire le point sur ce qui m'attends ! Rendez-vous fin décembre pour connaître la suite de ce défi ...

Edit du 02/01/2012

Voici la liste des romans reçus pour Noël, cette année :

Un Noël en famille, Jennifer Johnston
Surprises de Noël, Andreï Kourkov
Je veux vivre, Jenny Downham
Jane Eyre, Charlotte Brontë

La liste reste courte (mon anniversaire était la source principale des cadeaux littéraires) mais suffisante pour entrer dans le challenge !
Donc, jusqu'à Noël prochain, je m'engage à ne pas les laisser traîner trop longtemps dans ma PAL !

Posté par rubbenn à 08:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 janvier 2012

Une belle année 2012 à tous !

Milk & Muffins vous souhaite une trés belle année 2012 !

De nombreuses chroniques à venir, de bonnes résolutions à prendre, des idées de concours à lancer si le blog évolue bien...
2012 sera l'année des projets et de la prospérité pour ce blog prêt à s'envoler parmi les autres ^^
Je vous souhaite également santé, amour et prospérité, à vous et vos proches.

 

2012

Et à trés vite pour le partage de nouvelles lectures !

Posté par rubbenn à 01:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

31 décembre 2011

Lettres du Père Noël - J.R.R Tolkien

lettres

Quatrième de couverture

Plus connu pour ses travaux universitaires et pour l'invention de la Terre du Milieu, J.R.R Tolkien est aussi un formidable auteur de contes pour enfants. Comme Bilbo le Hobbit et Roverandom, les Lettres du Père Noël ont d'abord été destinées à ses trois fils et à sa fille, auxquels, chaque année entre 1920 et 1943, Tolkien à écrit une lettre (parfois deux) prétendument envoyée du pôle Nord par le Père Noël ou l'Ours Polaire.
Ces trente lettres et les dessins qui les accompagnent forment un récit trés prenant des aventures de l'homme en rouge et à la barbe blanche, de son ours assistant, et de leurs démêlés avec les gobelins. Un ouvrage qui plaira aux enfants, à leurs parents, et surprendra plus d'un amoureux de Tolkien.

Mon avis

Je partagerais mon impression en deux parties : un certain ennui à la lecture des lettres et une admiration pour le soin apporté aux illustrations.
J'avoue avoir été attirée par l'auteur en premier lieu. Le thème du roman me semblait surprenant quand à ce que je savais de Tolkien, et ensuite, j'ai trouvé l'idée de l'envoi des lettres à ses enfants, simplement fantastique ! Quelle meilleure façon que de les faire rêver et de garder la croyance intacte le plus longtemps possible...
Mais le contenu des lettres m'a trés rapidement lassée. J'ai eu l'impression que l'histoire du Père Noêl piétinait parfois, et je pense surtout que j'ai perdu l'innocence enfantine qui permet d'entrer dans ce monde de magie. De plus, l'Ours Polaire m'agaçait continuellement lors de ses interventions dans les lettres.
Cependant, pas de regrets quand aux illustrations simplement superbes de Tolkien. Le choix des couleurs, la délicatesse des traits, le jeu de "lumière" créé par ses aquarelles et le côté scandinave qui me touche plus particulièrement. Un vrai bonheur pour les yeux.
Je pense que ce roman est intéressant à lire lorsque l'on est parent et que l'on cherche à garder la magie de Noël auprès de ses enfants. Ce récit reste trés inspirant et malgré le manque d'intêret pour les lettres, j'ai réussi à voyager au pays de Santa Claus. Et c'est tout ce que je recherchais en cette période de fêtes...

La Note M&M :

3 sur 5

Posté par rubbenn à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 décembre 2011

Nagasaki - Eric Faye

Nagasaki

Quatrième de couverture

Shimura-san mène une existence solitaire et ordonnée dans la banlieue de Nagasaki. Mais voilà que des objets se déplacent, chaque jour, insidieusement, que de la nourriture disparaît. Fantôme ? Hallucinations ? Grâce à une webcam, la vérité se fait jour : une femme habite clandestinement chez lui, depuis un an...
Grand Prix du roman de l'Académie Française 2010, Nagasaki est un chef d'oeuvre de mélancolie, un récit percutant sur l'isolement, où les ombres qui peuplent l'histoire du Japon ne sont pas loin.

Mon avis

 Le sujet est trés bien abordé et Eric Faye nous place dans la tête de Shimura dès le jour où il découvre que de la nourriture manque et qu'un objet a bougé. On suit la surveillance via la webcam et l'arrestation de la femme suite à l'appel à la police.
On prend ensuite place dans l'esprit de la "squatteuse" et l'on découvre les raisons de cette situation improbable. Le procès suit, la femme se découvre enfin dans sa totalité.
On découvre l'isolement de certains japonnais, les sentiments de solitude et l'habitude qui créent un climat terne et monotone dans leur quotidien. On voit se dévoiler également le manque d'intêret envers les autres, parfois révélateur d'un sentiment de danger si l'on devait se rapprocher d'autres et qui condamne sans raison. Un roman inspiré d'un fait divers réel, mais la fin du roman (trés court : 95 pages) me laisse avec quelques questions en suspens. Notamment sur les effets psychologiques de cette aventure, sur les deux personnages.
Intéressant à découvrir, mais peut être pas assez étayé selon moi.

Ce livre est inclus dans le challenge :

challenge Pale à zero

La Note M&M :

3 sur 5 

Posté par rubbenn à 17:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]



Fin »